De la pluie et du beau temps

Blog de silvyn. Promoteur de logiciels libres depuis 2004.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Wake-on-LAN : WOL avec un disque LaCie 2big et une Freebox

J'ai depuis quelques mois un gros disque dur branché en Ethernet sur ma Freebox. La motivation de l'achat a fait suite à l'acquisition de mon réflex numérique, et de la nécessité grandissante d'espace de stockage et de sauvegarde. Ainsi le boitier (Un LaCie 2big) me fait bénéficier d'un système RAID.

L'un des avantages du fonctionnement en réseau d'un tel disque dur, c'est sa connexion au réseau directe, donc pas besoin de le brancher sur un PC.
Après librement parlant ce matériel n'est peut-être pas la meilleure solution, là n'est pas le débat, en tout cas pour le moment il remplit bien son rôle : à savoir un grand espace de stockage (1x2 To), que j'utilise en RAID matériel, donc 1 To d'espace libre, et surtout disponible sur mon réseau domestique (via le protocole SMB, Samba).

L'autre intérêt, étant derrière une Freebox, c'est la possibilité d'utiliser à distance le disque dur.

Au préalable, il vous faudra donc configurer votre routeur (je pourrai y revenir plus tard si besoin) pour réserver une adresse IP à l'adresse MAC du boitier, et le rendre accessible sur Internet. Etant donné que le boitier n'est pas forcément des plus silencieux, je ne l'allume que lorsque j'en ai besoin, en plus c'est plus respectueux (de la facture globale).

On utilisera alors la fonction de Wake on Lan. Citation de Wikipédia :

Wake on Lan (WoL) est un standard des réseaux Ethernet qui permet à un ordinateur éteint d'être démarré à distance.

Ici ce n'est pas un ordinateur dans le sens commun, mais presque après tout.

Sous Fedora, vous pourrez alors utiliser dans un terminal la commande wol [1] [2] . A la lecture des paramètres possibles, j'utilise celle-ci depuis ce soir (je n'avais pas eu le temps de regarder avant, testé avec succès sur une connexion 3G via mon téléphone branché sur mon PC) :

$ wol -i xx.xxx.xx.xx -p 9 00:00:00:00:00:00

Ce qui nous affichera Réveille 00:00:00:00:00:00 avec xx.xxx.xx.xx:9...

Petite explication de la commande :

  • le -i vous l'aurez compris c'est pour indiquer l'adresse IP publique de votre Freebox
  • le -p c'est pour définir le port 9 sur lequel doit être envoyée la requête
  • et indiquez l'adresse MAC de votre périphérique

Si vous êtes sur votre réseau domestique, la commande wol fonctionnera également, mais vous n'avez pas besoin de préciser de paramètres, juste l'adresse MAC du périphérique à réveiller.

Pour éteindre le périphérique, vous passerez par l'interface web, et sa fonction adéquat pour éteindre le serveur.

Notes

[1] à installer par un yum install wol tout simplement

[2] je n'ai pas besoin de m'intéresser à la commande ether-wake, d'après ce que j'ai lu plutôt destiné à un usage réseau local

ODT

Sylvain Naudin

Auteur: Sylvain Naudin

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Chat de gouttière Chat de gouttière ·  29 janvier 2010, 15:57

Tiens, intéressant, je ne savais pas qu'il y avait directement une commande wol, on en apprend tous les jours. Ça change des petits programmes qu'on devait installer juste pour faire ça. Par contre, je pense qu'il y a une erreur, si tu fais du RAID et que tu as 1 To, ça veut dire que tu as 2x1 To et non 1x2 To.

Silvyn Silvyn ·  03 février 2010, 21:44

Oups, oui c'est ça, 2x1 ;) Merci !

no attachment



Voir aussi

sparkleshare-logo.png

Sauvegarde en ligne automatique de fichiers avec Sparkleshare sous Fedora

J'ai lu récemment un billet chez Máirín Duffy : Version-controlled, automagical backup and file sharing system with Sparkleshare and Fedora [1]. Mis de côté, j'ai pris le temps aujourd'hui de mettre...

Lire la suite

ODT

Fedora 15 et Gnome3

La sortie de Fedora 15 approche. Je l'utilise depuis deux semaines maintenant avec la version de développement, de quoi me faire une bonne idée de Gnome 3, avec la nouvelle interface graphique Gnome...

Lire la suite

ODT