De la pluie et du beau temps

Blog de silvyn. Promoteur de logiciels libres depuis 2004.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Qemu sous FC4

J'ai installé Qemu la semaine dernière, histoire de voir cet émulateur libre, (ah curiosité quand tu nous tiens !) mais aussi dans le but de pouvoir faire des captures d'écran de l'installation d'un système d'exploitation. Qemu quoi ? pour le savoir, allez faire un tour sur l'article de wikipédia à propos de qemu.

A noter, qu'un tuto est disponible chez Lea. Ce qui suis servira donc à l'utilisateur Fedora que je suis, et puis histoire d'en garder une trace écrite.

Première étape, récupérer les fichiers d'installations pour FC4 (version 0.72 dans notre exemple), disponible au format RPM, par exemple ici et plus précisément là . (faire attention à prendre la version correspondant à son noyau, dans cet exemple le 2.6.12-1.1447)

Passons ensuite au terminal, en session root :

# rpm -Uvh qemu-0.7.2.1.fc4.i386.rpm
# rpm -Uvh kernel-module-qemu-0.7.2-1.fc4.2.6.12_1.1447_FC4.i386.rpm

Voilà , Qemu est installé sur le système ! Pour information, le module nommé kqemu est également présent (le rpm téléchargé inclus donc cet accélérateur). Pour vérifier sa présence, saisir dans un terminal :

$ /sbin/lsmod | grep kqemu

Logiquement, cela vous renvoie quelque chose comme cela : kqemu 42376 2

Ensuite, pour l'utilisation de Qemu, prenons l'exemple de l'installation du SE Ubuntu Linux 5.04 :

Créer un répertoire ubuntu dans votre dossier home par exemple, puis se placer à l'intérieur.

$ mkdir /home/silvyn/ubuntu
$ cd ubuntu/

Créer un fichier image disque, d'une taille de 4 GO par exemple :

$ qemu-img create hd.img 4G

ce qui nous renvoie ceci : Formating 'hd.img', fmt=raw, size=4194304 kB

Booter depuis depuis l'image ISO, placé au préalable dans notre dossier ubuntu :

$ qemu -k fr -cdrom ubuntu-5.04-install-i386.iso -hda hd.img -user-net -boot d

L'installation peux commencer, à vous de faire comme ci vous étiez sur un pc équipé de peu de mémoire vive, et d'un disque dur vierge de 4go ! Oui, l'installation prend un certain temps, et même un temps certain.

L'installation terminé, lancer votre pc virtuel avec cette commande :

$ qemu -k fr -hda hd.img -user-net -boot c

Et hop, vous voilà avec deux linux en simultané ! L'opération est identique pour une installation de Windows.

Quelques captures d'écran :

Ubuntu sous qemu et FC4 capture 1 séquence de boot

Ubuntu sous qemu et FC4 capture 2 partitionnement et formatage

Ubuntu sous qemu et FC4 capture 3 écran de connexion

Ubuntu sous qemu et FC4 capture 4 vue d'ensemble avec Fedora

Knoppix sous qemu et fedora core 4 utilisation de qemu et le live cd Knoppix

ODT

Article modifié le vendredi 17 août 2007, 19:01

Sylvain Naudin

Auteur: Sylvain Naudin

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

papillon papillon ·  19 avril 2006, 08:48

Merci :-)

Silvyn Silvyn ·  19 avril 2006, 18:19

Y'a pas de quoi ! Tiens pendant que j'y suis, à noter le changement de page chez Lea (certainement suite au mediawiki) : lea-linux.org/cached/inde...

no attachment



Voir aussi

sparkleshare-logo.png

Sauvegarde en ligne automatique de fichiers avec Sparkleshare sous Fedora

J'ai lu récemment un billet chez Máirín Duffy : Version-controlled, automagical backup and file sharing system with Sparkleshare and Fedora [1]. Mis de côté, j'ai pris le temps aujourd'hui de mettre...

Lire la suite

ODT

Fedora 15 et Gnome3

La sortie de Fedora 15 approche. Je l'utilise depuis deux semaines maintenant avec la version de développement, de quoi me faire une bonne idée de Gnome 3, avec la nouvelle interface graphique Gnome...

Lire la suite

ODT